dimanche 22 mai 2022

Accueil » Divers » Harcèlement moral : réagissez !
Harcèlement moral : réagissez !

Harcèlement moral : réagissez !

Le harcèlement moral est une pratique qui arrive plus souvent qu’on le pense en milieu professionnel. Le surmonter peut être l’une des choses les plus difficiles à faire. Le harcèlement moral peut vous faire vous sentir seul, effrayé et sans valeur. Il peut même causer la dépression. Voici des conseils pour vous aider à surmonter une situation de harcèlement moral, notamment en contactant un avocat ou en signalant le harceleur.

Contactez un avocat pour vous aider dans les procédures contre le harcèlement

Le conseil le plus important en matière de harcèlement moral est d’en parler autour de soi. L’avocat est le professionnel le plus indiqué pour recueillir ce témoignage puisqu’il maîtrise les procédures à suivre. En cas de harcèlement, il est recommandé que la dénonciation se fasse avec l’aide d’un avocat. Si vous êtes victime d’un harcèlement moral, selon https://ing-avocat.legal/, l’avocat peut vous aider à rédiger les courriers à adresser à l’administration.

Par ailleurs, le fait de vous faire assister par un avocat peut intimider le harceleur et lui montrer votre détermination.

En cas de harcèlement moral, accumulez les preuves

Dans la loi française, en cas de harcèlement moral, la charge de la preuve revient à la victime. Celle-ci doit démontrer par des éléments probants l’existence du harcèlement. Si le harcèlement survient sur le lieu de travail, il faut laisser supposer que le harcèlement existe grâce à des éléments de preuve. Pour les juges, le harcèlement moral est confirmé si l’employeur n’est pas capable de prouver le contraire. Étant donné que toutes les preuves ne sont pas recevables par les tribunaux, voici une petite liste qui pourrait vous être utile :

  • les preuves écrites comme les lettres, mails, SMS, etc.,
  • bulletin de paie en cas de baisse des salaires,
  • vidéosurveillance.

Il faut souligner que les enregistrements vocaux ou vidéos réalisés à l’insu du harceleur ne sont pas recevables par la cour.

Tentez une médiation dans le cas d’une situation de harcèlement moral

Le Code du travail prévoit une procédure de médiation en cas de harcèlement moral. Elle est initiée par la victime ou la personne qui est mise en cause. Le médiateur est choisi après un consensus des deux parties. Le rôle de celui-ci est d’apaiser la situation et de proposer des solutions. Elles doivent être écrites.

Si une méditation n’est pas organisée, l’employeur peut être sanctionné si l’affaire est portée devant les prud’hommes.

Parlez au harceleur si possible

Si vous vous en sentez capable, vous devez parler de la situation avec le harceleur. Avez-vous déjà dit quelque chose qui a contrarié un ami par accident ? Il y a de fortes chances que cela se soit produit de nombreuses fois. C’est la même chose avec le harcèlement moral. Chacun a un seuil différent de ce qu’il considère comme une ligne rouge à ne pas franchir dans les rapports humains. Parfois, la personne qui vous maltraite n’a vraiment aucune idée de l’effet que cela a sur vous.

Nous avons constaté que le fait de parler à la personne qui vous harcèle peut être très efficace.

Signalez le harceleur

Lorsque vous traversez une situation stressante ou difficile, votre esprit peut perdre en lucidité. On devient alors distrait, stressé et improductif. L’intimidation est un phénomène qui affecte la vie de nombreuses personnes, mais beaucoup ne le signaleront jamais, par gêne, par peur ou par manque de confiance dans les systèmes de soutien.

Il est extrêmement important que vous suiviez la procédure de signalement appropriée en parlant d’abord à votre supérieur hiérarchique, à un collègue ou à votre représentant syndical. Suivez la procédure de signalement prévue par votre entreprise. Même si vous ne voulez pas le signaler, parlez-en à quelqu’un et ne vous sentez pas obligé de traverser cette épreuve seul, car ce n’est pas le cas.

Harcèlement moral : ne vous victimisez pas

La raison pour laquelle les gens subissent des brimades n’est pas leur sexualité, leur race, leur apparence, leur compétence, leur handicap ou tout autre facteur extérieur. La personne qui vous maltraite est celle qui a un problème, pas vous. Ne pensez pas le contraire, car c’est ce que les pervers narcissiques recherchent. En culpabilisant la victime, ils arrivent à avoir de l’emprise sur elle.

Apprenez à gérer le stress pendant une période de harcèlement

Lorsque vous vivez une situation stressante comme un harcèlement moral ou des brimades, il peut être difficile d’y faire face objectivement si vous gardez tout cela pour vous. Le stress favorise l’accumulation d’émotions négatives et cela peut avoir un impact significatif sur votre vie en dehors du travail. Il est donc extrêmement important de pratiquer des activités en dehors du travail. N’hésitez pas à sortir et à faire tout ce qui vous intéresse. Néanmoins, il faut éviter de trop vous investir dans des activités de loisirs pour essayer d’oublier les brimades. Cela peut engendrer un sentiment de déni.

Recherches associées à cet article :

  • harcèlement moral

Publier un commentaire :

Juridys.fr n'est pas un cabinet d'avocats et ne prétend aucunement en exercer la profession. Ce blog est uniquement destiné à proposer des articles gratuits rédigés par des rédacteurs passionnés. Les articles publiés sur le site sont uniquement fournis à titre informatif, sans aucune valeur juridique. Rapprochez-vous d'un cabinet d'avocats si vous souhaitez obtenir des conseils personnalisés par rapport à votre situation.

Mentions légales
AVOCATS JOIGNABLES 7J/7