Les impôts sont les principales recettes de l'état et ne cessent d'augmenter. Peut-on réduire ses impôts en optimisant sa fiscalité ? La réponse ci-dessous.

lundi 19 août 2019

Accueil » Droit fiscal » Comment payer moins d’impôts ?
Comment payer moins d’impôts ?

Comment payer moins d’impôts ?

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Dans la quasi-totalité des pays du monde dont notamment la France, les impôts constituent la principale source des recettes de l’État. Ainsi, payer ses impôts est une obligation légale pour tout contribuable dans la mesure où il participe ainsi au financement des charges publiques.

Seulement, la charge fiscale peut s’avérer lourde pour les redevables. Dans ces conditions, on peut être tenté de fuir ou de réaliser des fraudes fiscales pour se tirer d’affaire.

On peut éviter de tels agissements susceptibles d’engager notre responsabilité en mettant en ?oeuvre certaines techniques légales qui permettent de réduire ses impôts.

Il existe dans les dispositions légales actuellement en vigueur en France de nombreux moyens dont peut se servir le contribuable en vue d’une réduction significative de ses charges fiscales.

Comment utiliser les voies légales pour payer moins d’impôts ?

Les astuces permettant de payer moins d’impôts sont multiples et dépendant du type de revenus soumis à imposition. Ainsi, on pourra réduire l’imposition de ses plus-values boursières en employant deux méthodes légales : l’utilisation des évènements exceptionnels et la mise en oe?uvre de la technique du vendu-acheté ou de l’acheté-vendu.

Parmi ces évènements exceptionnels dont la survenance permet de bénéficier de réduction d’impôts sur les plus-values boursières, il y a le licenciement du contribuable ou du conjoint de celui-ci, la liquidation ou le redressement judiciaire du contribuable ou de son conjoint, la séparation de corps ou le divorce, l’arrivée d’une invalidité soit du contribuable lui-même ou de l’un de ses enfants à charge ou encore de son conjoint.

En matière de placements, on peut payer moins en optant pour les placements défiscalisés tels que le plan d’épargne logement, les livrets d’épargne défiscalisés ainsi que le compte épargne logement.

De plus, il existe des réductions d’impôts dont peut bénéficier le contribuable sous certaines conditions et dans certaines limites. On peut citer entre autres les frais de garde des jeunes enfants, les intérêts d’emprunt pour une résidence principale, les frais de scolarisation, les dons et subventions, la rémunération du travail des étudiants ou encore les cotisations syndicales.

Enfin, bien choisir sa date de mariage ou de PACS ou opter soit pour une déduction forfaitaire de 10% ou pour les frais réels en tant que salarié, sont d’autres moyens légaux pour payer moins d’impôts.

Questions juridiques (3)

Poser une question juridique
  • Philippe

    Bonjour,
    Voici ma situation : Je m’était porté caution solidaire de mon petit fils de 19 ans, étudiant, auprès du CROUS (organisme de gestion des logements étudiants). Celui-ci ayant fait défaut, j’ai du régler pour lui,en 2016, 1137€ de loyers et pénalités (chèques à l’ordre du trésor public).
    Ces frais peuvent-ils être considérés comme charges déductibles?
    Merci de votre aide
    Salutations cordiales

  • evelyne

    bonjour
    je viens de recevoir un chèque de 50 000 milles euros de mes parents suite à la vente de leur maison. Quelles sont les « retombés » au niveau des impôts et quelles solutions ai-je pour les éviter ?
    Merci de votre réponse

  • Arnaud

    Pour ma part j’ai préféré faire appel à un expert comptable qui m’aide à faire mes déclarations en bonnes et dues formes. Vous pouvez aussi demander conseil à un avocat spécialisé dans le droit fiscal qui pourra vous venir en aide.

Besoin d'un conseil juridique ? Posez votre question ci-dessous :

Juridys.fr n'est pas un cabinet d'avocats et ne prétend aucunement en exercer la profession. Ce blog est uniquement destiné à proposer des articles gratuits rédigés par des rédacteurs passionnés. Les articles publiés sur le site sont uniquement fournis à titre informatif, sans aucune valeur juridique. Rapprochez-vous d'un cabinet d'avocats si vous souhaitez obtenir des conseils personnalisés par rapport à votre situation.