mercredi 20 octobre 2021

Accueil » Droit civil et familial » Quelles sont les 4 erreurs à éviter au cours d’une procédure de divorce ?
Quelles sont les 4 erreurs à éviter au cours d’une procédure de divorce ?

Quelles sont les 4 erreurs à éviter au cours d’une procédure de divorce ?

Vous avez décidé de divorcer ? Ou vous êtes en pleine procédure ? Cela ne signifie pas pour autant que vous ayez la liberté de faire tout ce que vous voulez. Une procédure de divorce est délicate. Une seule erreur peut avoir de lourdes conséquences. Voici quelques-unes des erreurs courantes qu’il faut absolument éviter.

Abandonner le domicile conjugal avant le prononcé du divorce

Lorsque la décision de divorce a été prise, la cohabitation devient extrêmement difficile. Ceci étant, l’un des conjoints peut décider de mettre fin à ce calvaire en quittant la résidence principale. C’est une erreur qu’il ne faut jamais commettre. En effet, vivre ensemble fait partie des obligations du mariage.

Quitter le domicile conjugal en cours d’une procédure de divorce pourrait être considéré comme une faute, et donc, vous desservir. D’après l’article 215 du Code Civil, cette faute est qualifiée « abandon du domicile conjugal ». Toutefois, vous avez la possibilité de quitter le domicile conjugal sous certaines conditions. Vous pouvez demander l’autorisation au juge pour vivre séparément au moment de la requête en divorce. Aussi, il est possible de signer avec votre conjoint(e) un pacte de séparation amiable.

N’hésitez pas à solliciter votre avocat pour formaliser ce document. Enfin, vous pouvez quitter le domicile conjugal si c’est justifié par un contexte de violences. Pour être accompagné lors de votre procédure de divorce, prenez rendez-vous au cabinet de Maître POISSONNIER intervenant au Barreau de Lille.

Se lancer dans une nouvelle relation pendant le divorce

Il est bien vrai que votre union est sur le point d’être dissoute. Et vous souhaitez anticiper votre nouvelle vie de célibataire en faisant de nouvelles rencontres. Retenez bien que tant que le divorce n’est pas effectif, vous devez toujours fidélité à votre conjoint. L’article 212 du Code Civil dispose « Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance ».

Ceci étant, des aventures d’un soir ou une relation suivie au cours de la procédure de divorce peuvent vous mettre en situation d’adultère. Si les faits sont avérés et prouvés, le juge pourra considérer qu’il y a eu faute et cela peut changer quelques paramètres concernant la procédure de divorce.

Être irrespectueux ou menaçant envers votre futur(e) ex-conjoint(e)

conflit dans le coupleLes procédures de divorce sont des moments extrêmement fragilisants et les exemples de débordements fâcheux sont nombreux. Toutefois, il est important de bien se garder afin d’éviter de menacer ou tenir des propos injurieux envers votre conjoint. Car, tout ce qui se passe pendant votre procédure de divorce vous sera reproché.

Que ce soit par messages, mails, tweets et autres posts Facebook, votre conjoint pourrait s’en servir comme preuve. Le magistrat pourrait alors considérer que vous avez dépassé les bornes et statuer en votre défaveur du fait de ces écarts de langage. Même si les circonstances vous semblent intolérables, essayer au maximum de privilégier le dialogue.

Ne vous laissez pas emporter par la rancœur et la vengeance. Chercher à se venger de l’autre ne vous apportera que des complications. Essayez plutôt de rester le plus respectueux possible.

Cesser de respecter les obligations financières au cours de la procédure de divorce

Tant que le divorce n’est pas effectif, vous devez continuer à payer les charges qui vous incombent. Vous continuez à participer aux charges courantes (cantine, factures énergie et téléphonie, impôts, mensualités crédit à la consommation…). Si vous ne respectez pas ce principe, vous pourrez être tenu responsable d’un défaut de paiement. Essayez d’organiser la répartition des charges entre vous afin d’éviter toutes tensions ultérieures à ce sujet.

Publier un commentaire :

Juridys.fr n'est pas un cabinet d'avocats et ne prétend aucunement en exercer la profession. Ce blog est uniquement destiné à proposer des articles gratuits rédigés par des rédacteurs passionnés. Les articles publiés sur le site sont uniquement fournis à titre informatif, sans aucune valeur juridique. Rapprochez-vous d'un cabinet d'avocats si vous souhaitez obtenir des conseils personnalisés par rapport à votre situation.

Mentions légales
AVOCATS JOIGNABLES 7J/7