lundi 26 octobre 2020

Accueil » Divers » Vol à l’étalage : comment se faire rembourser ?
Vol à l’étalage : comment se faire rembourser ?

Vol à l’étalage : comment se faire rembourser ?

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Chaque année, on constate une hausse considérable du nombre de vols à l’étalage. La preuve, en France, les pertes annuelles afférentes à ce phénomène d’insécurité s’évaluent à plus de 4 milliards d’euros. En effet, le vol à l’étalage affecte aussi bien les commerces de détail que les supermarchés. Même les grandes boutiques de mode n’en sont pas épargnées. Vous avez été victime d’un vol à l’étalage et souhaitez vous faire rembourser ? Découvrez les points essentiels dans cet article.

Qu’entend-on par vol à l’étalage ?

D’une manière générale, un vol à l’étalage se traduit par un vol de marchandise : une personne quitte un magasin sans payer un produit. Il se manifeste sous plusieurs formes. On cite principalement la dissimulation d’articles et l’échange de l’étiquette de prix.

Dans tous les cas, il y va de la responsabilité du commerçant de mettre en place toutes les mesures de sécurité qui s’imposent. Il peut par exemple investir dans des portiques antivol à radiofréquence, électromagnétique ou acoustomagnétique comme ceux proposés sur cette page, qui propose des solutions antivol efficaces. Ces portiques sont aujourd’hui esthétiques et discrets.

Vol à l’étalage : comment se faire rembourser par l’assurance ?

Les dernières études révèlent que 58 % des actes de vol concernent le vol à l’étalage. Sur le court, le moyen et le long terme, cela entraîne de lourdes pertes financières chez le commerçant. Bien évidemment, il pourra se faire rembourser, mais sous certaines conditions.

D’abord, vous devez vous assurer que vous bénéficiez d’une couverture en cas de cambriolage et de vol à l’étalage. Pour ce faire, vérifiez les clauses de votre contrat d’assurance. Ensuite, il faudra déposer une plainte auprès de la police, et ce, dans un délai de 48 heures. Dès que vous aurez pris connaissance du vol, pensez également à prévenir votre assureur en lui envoyant une déclaration écrite. Ce document précise les circonstances de la découverte du vol à l’étalage ainsi que vos coordonnées complètes.

Votre compagnie d’assurance vous demandera d’établir une liste exhaustive des biens volés avant de formuler une proposition de remboursement. Notez que pour obtenir un remboursement auprès de votre assureur après un vol à l’étalage, vous devez fournir des preuves tangibles et irréfutables.

Vol à l’étalage : quelle est la responsabilité du commerçant ?

Vous pouvez toujours récupérer votre marchandise, à condition que le voleur ne franchisse pas la porte de votre boutique. L’astuce est d’accorder une attention particulière aux comportements suspects. Il peut s’agir entre autres de l’amabilité excessive, d’une maladresse…

Vous avez surpris un client en train de voler tel ou tel produit ? La première chose à faire est de garder votre sang-froid. Essayez d’engager une conversation à l’amiable pour laisser à la personne la chance de vous rendre l’article. Dans le cas où elle refuserait, appelez la police. En effet, un vol à l’étalage est passible de 3 ans d’emprisonnement et d’une amende de 45 000 euros.

Pour dissuader vos clients, n’hésitez également pas à les aviser de la présence de dispositifs de contrôle de sécurité (caméra de surveillance, portiques de détection…).

Recherches associées à cet article :

  • astuce vol a l\étalage
Juridys.fr n'est pas un cabinet d'avocats et ne prétend aucunement en exercer la profession. Ce blog est uniquement destiné à proposer des articles gratuits rédigés par des rédacteurs passionnés. Les articles publiés sur le site sont uniquement fournis à titre informatif, sans aucune valeur juridique. Rapprochez-vous d'un cabinet d'avocats si vous souhaitez obtenir des conseils personnalisés par rapport à votre situation.

Mentions légales