lundi 30 novembre 2020

Accueil » Divers » Personnes disparues : quelles démarches ?
Personnes disparues : quelles démarches ?

Personnes disparues : quelles démarches ?

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Vous souhaitez retrouver un parent, un ami d’enfance, un ancien camarade de classe disparu ? Les cas de disparition sont plutôt fréquents en France. Cependant, la police ne s’y intéresse réellement que lorsque la personne disparue est mineure ou que la disparition est jugée inquiétante. Outre ces deux cas, vous ne pouvez pas compter sur les forces de l’ordre pour retrouver la personne que vous recherchez. La seule alternative qui se présente à vous est de faire appel à détective privé.

Personnes disparues : pourquoi faire appel à un détective privé ?

Depuis la suppression de la Recherche dans l’Intérêt des Familles (RIF), le détective privé est le seul interlocuteur vers lequel vous tourner si vous souhaitez retrouver une personne disparue.

Comment opère le détective privé ?

Le détective privé est la seule option que vous avez lorsque la personne recherchée est majeure ou que sa disparition n’est pas jugée inquiétante du point de vue des forces de l’ordre. Comme vous pouvez le voir sur cette page, le détective privé est un professionnel agréé, au fait des méthodes d’investigation qui ont jusque-là fait leurs preuves.

Tant que vous pouvez lui fournir tous les éléments dont vous disposez pour identifier la personne (photos, nom et prénom, dernières cordonnées connues, cursus scolaire, etc.), il met tout en œuvre pour la retrouver. La plupart du temps, le détective privé se base sur son expérience du terrain, mais également sur des méthodes d’investigation grandement inspirées de celles des services de police. Il exploite autant que possible les indices et informations à sa disposition, des fichiers spécifiques, ainsi qu’un réseau d’indics et de collaborateurs avec qui il travaille.

Quel est son tarif ?

Les tarifs varient d’un détective privé à l’autre et selon le type de service pour lequel vous le sollicitez. Certains détectives opèrent sur la base de forfait journalier alors que d’autres vous facturent de l’heure. Dans l’un ou l’autre des cas, la recherche de personne disparue n’est pas un travail aussi simple. Pour trois jours de recherche, il peut demander un forfait de 2.083 euros HT.

La limite de ce forfait est de 30 heures. Au-delà, il vous soumettra un devis. Pour une facturation à l’heure, il faut compter entre 100 et 400 euros HT si la recherche doit s’effectuer en France. À l’étranger, vous allez débourser jusqu’à 600 euros de l’heure. Une majoration est à prévoir pour un travail les dimanches et jours fériés.

Personnes disparues : quand faire appel à la police ?

Le recours à la police dans le cadre de la disparition d’une personne majeure en France est envisageable si la disparition est jugée inquiétante. Dans ce cas, une enquête est nécessairement ouverte, à condition que le signalement soit fait par un membre de la famille du disparu ou par son employeur, à la police ou à la gendarmerie.

À noter qu’il existe deux types d’enquêtes possibles dans ce cas :

  • Une enquête administrative dans le but de retrouver la personne disparue ;
  • Une enquête judiciaire en cas de soupçon d’enlèvement, de séquestration et de radicalisation religieuse.

Dès l’ouverture de l’enquête, la personne disparue est inscrite sur le fichier des personnes recherchées, tel que l’exige le protocole dans ces cas.

Si la disparition a lieu à l’étranger, vous devez faire le signalement auprès de la cellule de crise du Ministère des affaires étrangères. Elle se chargera de contacter les autorités locales qui ouvriront une enquête.

Juridys.fr n'est pas un cabinet d'avocats et ne prétend aucunement en exercer la profession. Ce blog est uniquement destiné à proposer des articles gratuits rédigés par des rédacteurs passionnés. Les articles publiés sur le site sont uniquement fournis à titre informatif, sans aucune valeur juridique. Rapprochez-vous d'un cabinet d'avocats si vous souhaitez obtenir des conseils personnalisés par rapport à votre situation.

Mentions légales